Vue chantier
2min

L’intrapreneuriat au service de la valorisation des déchets de chantier et industriels

C’est au plus près du terrain qu’est née Waste Marketplace, application qui s’impose comme référence sur le marché français de la gestion des déchets de chantiers et de sites industriels. Elle est le fruit de l’idée d’un collaborateur de VINCI Construction : Jérôme de Tomasi. Convaincu de pouvoir rationaliser, simplifier et améliorer la gestion des déchets, l’intrapreneur se lance, soutenu par Leonard, plateforme de prospective et d’accélération de projets innovants du groupe VINCI. Explications. 

La gestion des déchets : un enjeu de taille pour le BTP et l’industrie 

Les chantiers de construction génèrent 224 millions de tonnes de déchet par an, soit près de trois-quart des déchets produits en France chaque année. Les déchets des activités économiques, c’est-à-dire des déchets dangereux ou non dangereux issus des secteurs de la production (agriculture-pêche, construction, tertiaire, industrie) représentent quant à eux 66,1 millions de tonnes. 

Production de déchets en France

La revalorisation des déchets du BTP et de l’industrie est au cœur des enjeux d’économie circulaire. Valoriser les déchets permet non seulement de limiter la pollution (des sols, des eaux, atmosphérique et visuelle – lors de dépôts sauvages), mais aussi d’économiser les ressources épuisables de la planète car les déchets triés, traités et valorisés sont un potentiel gisement de matière première pour l’industrie. 

Approvisionnement de l'industrie en déchets

L’idée : faciliter la gestion des déchets de chantier ou industriels 

Portrait de Jérôme de Tomasi

Jérôme de Tomasi est encore collaborateur de VINCI Construction lorsque lui vient l’idée de simplifier et de rationaliser la gestion et la valorisation des déchets de chantiers et de site industriels. Son constat est simple : la gestion des déchets, pour celui qui en a la charge est compliquée, coûteuse et opaque. Son idée est ambitieuse : digitaliser le processus, centraliser les offres des prestataires spécialistes par type de déchets, réduire les coûts, et permettre au client de disposer d’un reporting précis sur ses déchets valorisés et de mesurer son action environnementale. 

Le développement : un accompagnement Leonard pour développer son concept 

Une bonne idée c’est bien, des moyens et conseils pour réussir et avancer dans la bonne direction, c’est mieux. C’est chez Leonard, plateforme de prospective et d’accélération de projets innovants du groupe VINCI, que Jérôme de Tomasi a trouvé le soutien nécessaire à la concrétisation de son idée. En 2017, il intègre le programme d’intrapreneuriat de Leonard. Il participe à deux phases d’accélération, formalise un Proof of concept (PoC), constate l’appétence pour une telle solution et affine son modèle en sélectionnant des spécialistes de chaque déchet, partout en France. 

L’aventure est tout autant prenante et stimulante que déstabilisante, dans le bon sens du terme ! L’entrepreneuriat procure une adrénaline que je ne pouvais trouver ailleurs !

Portrait de Jérôme de Tomasi

Jérôme de Tomasi, président de Waste Marketplace.

Waste Marketplace : l’application de la gestion des déchets de chantier et industriels 

Alors que la gestion des déchets est souvent synonyme de complexité juridique, économique, organisationnelle voire administrative, Waste Marketplace simplifie le processus - que l’application couvre de bout en bout -, grâce à un algorithme qui recherche le meilleur prestataire local sur les plans du prix et du taux de valorisation pour chaque type de déchet. En quelques clics, le client peut demander un devis en ligne, lancer une intervention en moins de 48 heures et tracer la gestion de son déchet à partir de tableaux de bords de valorisation. 

Schéma du fonctionement de la start-up Waste marketplace

Pour Waste Marketplace, la croissance et les perspectives sont au rendez-vous. La start-up vend désormais les licences d’utilisation de son application en mode Saas aux entreprises et développe une activité de conseil fort en lien grâce à la connaissance pointue du secteur qu’elle a développée. 

 

Chiffres cléfs :  

700 prestataires spécialistes des déchets dans toute la France. 

Un taux de valorisation moyen supérieur à 85 %. 

Déjà plus de 150 000 tonnes de déchets gérées.