Granulats Ogeo
6min

Granulats recyclés : l’économie circulaire au service du BTP

Les granulats, ces tout petits fragments de roche utilisés dans une majorité de matériaux de construction sont, après l’eau, la deuxième ressource la plus consommée au monde ! La production et l’usage de granulats recyclés plutôt que naturels répondent à deux enjeux majeurs : préserver les ressources naturelles et valoriser les déchets du BTP. 

5 tonnes

Par an et par habitant.
Les granulats sont la ressource la plus consommée par l’homme après l’eau !

Les granulats, c’est quoi ? 

Les granulats naturels sont ces petits fragments de roche aussi connus sous les termes de graviers, gravillons ou sables en fonction de leur taille. Pour l’essentiel, ils sont issus de roche massive, voire extraits des fonds marins ou des lits de rivières. Ils entrent dans la composition de la plupart des matériaux de construction : bétons, mortiers, enrobés, asphaltes, etc. Des routes aux pistes d’aviation, des logements aux bâtiments industriels : les granulats sont partout !

Granulats dans des mains

Les granulats recyclés : d’un modèle linéaire à un modèle circulaire 

L’économie circulaire repose sur un principe simple : produire de manière responsable en limitant le gaspillage des ressources et la production de déchets. Idéalement, c’est passer du tout jetable au tout valorisable. Le schéma linéaire traditionnel appliqué aux granulats consiste à les extraire, à les transporter, à les utiliser dans toutes sortes de constructions… et c’est tout ! Le modèle circulaire ouvre de nouvelles perspectives : des granulats recyclés, fabriqués à partir de déchets du BTP.  

Limiter l’extraction de granulats vierges 

Utiliser des granulats recyclés permet de réduire l’extraction sur terre comme sous l’eau, et de préserver des ressources précieuses et limitées. C’est aussi éviter un impact certain sur les milieux naturels, refuges de la biodiversité. D’autant plus que la production des granulats naturels génère différentes formes de pollution. Atmosphérique d’abord, lors de l’extraction à l’aide d’engins lourds et surtout pendant leur transport, souvent routier. Visuelle également, notamment lorsqu’ils sont issus de carrières de roche massive. 

Valoriser les déchets du BTP 

Le secteur du BTP est de loin le premier générateur de déchets : 250 millions de tonnes annuelles en France ! Les granulats recyclés sont une opportunité majeure pour valoriser ces milliers de tonnes de déchets inertes, jusqu’à présent stockés dans des installations spécialisées ou, dans le pire des cas, déposés dans des décharges sauvages. 

250

millions de tonnes de déchets par an sont générées par le secteur du BTP en France.

Avantages de la récupération des déchets dans le BTP

Construire à partir de déchets pour économiser la planète 

Recycler les matériaux de déconstruction pour en faire des granulats et réduire leurs transports via des circuits locaux courts, c’est le défi de la démarche Granulat+, une initiative de VINCI Construction 

Les installations d’accueil, de tri et de recyclage des déchets de déconstruction de Granulat+ permettent de valoriser 100 % des déchets de béton et d’enrobés. Chacun des 130 sites labellisés répond à un référentiel de valorisation et propose une gamme de services, notamment logistiques, pour faciliter l’acheminement des déchets et leur recyclage sous forme de granulats. Ces granulats recyclés deviendront la matière première de nouveaux matériaux de construction. 

URL de Vidéo distante

Dans la production de granulats, un tiers des émissions de gaz à effet de serre provient de la production mais deux tiers du transport.

Christophe Jozon, directeur matériaux et industries de VINCI Construction

L’intérêt écologique de la valorisation est décuplé lorsque les déchets sont issus de chantiers à proximité de l’usine de recyclage, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre induites par le transport. Préférer le transport fluvial ou ferroviaire favorisant les grandes quantités plutôt que le transport routier permet également de réduire l’impact environnemental de la production de granulats recyclés. C’est d’ailleurs l’une des options choisies par la plateforme de recyclage SPL de Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Sur cette plateforme dotée d’un embranchement ferroviaire et fluvial, on pèse, trie, broie, lave et recycle jusqu’à 80 000 tonnes de déchets des chantiers du Grand Paris Express.

Favorisant la proximité, les 130 sites labellisés Granulat+ en France permettent de valoriser plus de 8 millions de tonnes de granulats chaque année, c'est 20 % du marché. La marque ambitionne de doubler ces volumes d’ici à 2030.

Ogeo

Généraliser la circularité des matériaux

VINCI Construction va un cran plus loin en faisant le pari d’augmenter la part de ressources secondaires dans la formulation des granulats.

Avec sa nouvelle gamme Ogêo, les produits sont dits « formulés » : ils sont composés à la fois de ressources primaires (granulats issus de ses carrières) et de ressources secondaires (matériaux issus de la déconstruction essentiellement) provenant de ses huit filières locales de recyclage.

La répartition des parts de ressources primaires et secondaires se fait au cas par cas, en fonction des besoins techniques et esthétiques de chaque client et de chaque projet, et de la disponibilité de la ressource sur un territoire donné. Granulométrie, résistance, aspect ou encore traçabilité́ des matériaux entrant dans la formulation du produit fini, ont fait l’objet d’études et de nombreux tests en laboratoire.

URL de Vidéo distante

Sources :
Ecologie.gouv.fr

Crédits photos :
© Atypix
© Buena Onda films
© Matthieu Engelen