Espaces verts Toulouse
5min

Îlots de fraîcheur urbains : rafraîchir la ville

Face à l’augmentation des épisodes de chaleur extrême, les villes et les territoires font évoluer l'aménagement des espaces extérieurs et placent la renaturation au cœur de leur stratégie d’adaptation au changement climatique. C’est d’ailleurs l’objet de la création d’un Fonds vert de 1,5 milliard d’euros pour accompagner les collectivités locales dans la transition écologique. L’objectif des villes à l’approche de l’été ? Lutter contre les îlots de chaleur en développant des îlots... de fraîcheur. Explications.

Un îlot de chaleur, c'est quoi ?

L’évolution du climat, l’artificialisation des sols et la densification urbaine contribuent à l’élévation des températures de l’air et de la surface en centre-ville – et particulièrement la nuit, puisque la chaussée restitue la chaleur emmagasinée au cours de la journée.
Plusieurs facteurs s’additionnent pour former un îlot de chaleur : les matériaux utilisés pour la construction des bâtiments (brique, pierre, béton) et des chaussées (enrobés bitumineux), l’occupation des sols (densité des constructions) – le plus souvent sans végétation, sans oublier les activités humaines (circulation routière, chauffage, climatisation...).

Schéma du fonctionnement d'un ilôt de chaleur

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la pollution ne joue quasiment aucun rôle dans l'apparition des îlots de chaleur urbains. Ils sont bien davantage dus à la concentration des bâtiments et à l'imperméabilisation des surfaces.

Valery Masson, directeur de l'équipe de recherche sur le climat en ville au Centre national des recherches météorologiques (CNRM)

Les conséquences sur la santé et le bien-être des habitants sont nombreuses, et certains espaces et équipements publics extérieurs sont parfois même impraticables en cas de fortes chaleurs (revêtements de sol brûlants, absence de zones ombragées...). Autre effet négatif des îlots de chaleur, la hausse des consommations - et donc des dépenses - énergétiques due au recours accru à la climatisation, elle-même étant une solution très polluante...
Pour éviter la surchauffe, assurer un maximum de praticabilité des espaces publics et maintenir l’attractivité des villes, un seul mot d’ordre : l’adaptation.

Ilot de chaleur bitume

Créer un îlot de fraîcheur : mode d’emploi

Les technologies du sol, la gestion de l’eau pluviale et le développement de revêtements de chaussée innovants sont des compétences historiques déployées chez VINCI Construction. Au carrefour de ces savoir-faire, Revilo® : une solution pour créer des îlots de fraîcheur urbains. Quatre leviers sont à activer pour rafraîchir la ville et optimiser la gestion des eaux pluviales.
 

URL de Vidéo distante

L’eau doit retrouver son chemin

En milieu urbain, les sols sont généralement altérés et rendus perméables. Pour que l’îlot de fraîcheur soit efficient, le sol doit être reconstruit pour retrouver toute sa fonctionnalité. Désimperméabiliser les revêtements, c’est redonner aux sols la possibilité de remplir leurs fonctions écosystémiques : laisser passer l’eau (infiltration) et la stocker pour favoriser le développement de la strate végétale.
À l’échelle d’un jardin ou d’un quartier, Revilo® contribue au rétablissement du cycle de l’eau et permet à l’eau de pluie de réintégrer un cercle vertueux où elle est une ressource.

Plus c’est clair, moins c’est chaud !

Ce n’est pas un hasard si les murs, les toitures et les ruelles sont enduits à la chaux blanche dans les Cyclades. Ce n’est pas un effet de mode non plus, c’est l’effet d’albédo.
Il s’agit de la capacité d’une surface à réfléchir l’énergie solaire, et cette réflexion varie selon la couleur de la surface en question. En effet, plus la surface est claire, plus elle renvoie la lumière ; plus la surface est foncée, plus elle emmagasine la chaleur et réchauffe son environnement.
Dans le cadre du développement d’un îlot de fraîcheur, le revêtement des sols sera ainsi le plus clair possible pour réfléchir les rayons du soleil et l’effet d’échauffement.
Quelques projets d’îlots de fraîcheur urbains réalisés par VINCI Construction.

ilot de fraicheur à Toulon
ilot de fraicheur aux jardins de l'ars
ilot de fraicheur à Vincennes

Crédits photos :
© Jean-François Badias
© Céline Levain
© Axel Heise